Enseignant - chercheur

CELINE PEREA

Maître de conférences

Disciplines enseignées

Systèmes d'information

 

Activités Internationales :

2010/11 : Séjour de Recherche Explo’ra Doc de 6 mois au sein de l'Université de Tongji et de l’institut GLORAD (Research Center for Global R&D Management) à Shanghai sous la direction de Max von Zedtwitz.

 

Thèmes de recherche

Articles

Brion S., Mothe C., Péréa C. (2013), "La contribution des TIC et du présentiel à l’efficacité de la coordination des équipes projets de NPD distribuées", Système d'Information et Management, Vol.18, n°4, pp. 43-75.

Péréa C., « Team Virtuality, Interdependence and the NPD Coordination Efficiency. An empirical analysis »., dans International Journal of Innovation Management, , (révision en cours : 2nd round)
 

Chapitres d’ouvrage 

Péréa C. et Brion S. (2014), "IT Use and Dispersed NPD Project Performance: The Mediating Role of Coordination”, in "Innovation and IT in an International Context" - R&D strategy and operations”, cood. by F. Rowe & D. Te'eni, Palgrave Maclillan Edition.

 

Communications 

Péréa C., « La coordination par les TIC et la performance des projets d’innovation distribués », avec Brion S, Conférence de l’AIM, Lyon, 22-24 mai 2013.

Péréa C., « The Contingencies of Team Virtuality, Team Interdependence and the NPD Coordination Efficiency. An analysis of 3 cases. », avec BRION S. et MOTHE C., Hawaii International Conference on System Sciences, Hawaii, January 4-7, 2011.

Péréa C., « L’effet de la virtualité et de la complexité sur les modes de coordination des projets de développement de produits nouveaux », avec BRION S. et MOTHE C., Silogin, St Nazaire, 2010.

Curriculum vitae

  • 2012 : Doctorat en Sciences de Gestion (Université de Savoie)
  • 2009 : Master Recherche Décisions Organisation (Université de Savoie)

Recherche :

SI et Innovation, Coordination de Projets Distribués, Projets de Recherche et Développement

 

Activités Internationales :

2010/11 : Séjour de Recherche Explo’ra Doc de 6 mois au sein de l'Université de Tongji et de l’institut GLORAD (Research Center for Global R&D Management) à Shanghai sous la direction de Max von Zedtwitz.