Karl Boche





Directeur Commercial

Master Management et administration des entreprises



Mon parcours étudiant m’a mené aux 4 coins de la France. J’ai débuté par une classe préparatoire au Lycée Bellevue de Toulouse, en suivant un cursus PCSI/PC*. Puis les concours m’ont dirigé vers l’ENSICAEN, une école d’ingénieurs basée en Normandie. Après une première année en Matériaux-Chimie, j’y ai suivi la spécialité Matériaux et Energie pendant deux ans. À la sortie de cette école, fort de mon bagage scientifique, je sentais toutefois qu’il me manquait une partie essentielle dans ma formation. J’avais appris énormément sur le métier d’ingénieur, ou du moins sa technicité, mais que savais-je du monde de l’entreprise ? Rien, ou presque…

C’est à ce moment-là que l’idée de l’IAE a émergé. Vous me demanderez pourquoi Grenoble ? Tout simplement parce que j’y étais déjà, ayant réalisé mon stage de fin d’études d’école d’ingénieurs au Commissariat à l’Energie Atomique (CEA). Et le moins qu’on puisse dire c’est que je n’ai pas été déçu ! En 6 mois de formation à l’IAE (+6 mois de stage), j’ai eu le sentiment d’apprendre plus que je n'avais jamais appris auparavant. Des domaines qui me paraissaient jusque-là très lointains, se présentaient enfin devant moi. Comptabilité, marketing, droit des sociétés, veille technologique en passant par la logistique, la gestion d’équipe, la communication, autant de spécialités encore inexplorées pour moi. Grâce à cette double compétence acquise, technique et managériale, j’ai pu rapidement évoluer dans ma carrière professionnelle.

Aujourd’hui, j’occupe le poste de directeur commercial dans une société technologique basée en Suisse, intitulée Imina Technologies. Nous développons des robots permettant de manipuler ou caractériser, notamment électriquement, des échantillons sous microscopes. L’IAE m’a par exemple permis d’acquérir les connaissances nécessaires afin de gérer efficacement mes équipes aux Etats-Unis et en France.

Certains me diront que j’ai finalement fait que 3 coins de la France, et ils auront raison.
Mis à jour le  31 mars 2021