SoutenanceRecherche

Soutenance de thèse Nathalie BERNARD

le 26 novembre 2019
14h
Nathalie BERNARD soutient sa thèse de doctorat en sciences de gestion

Bien-être au travail et performance de l'entreprise : une analyse par les paradoxes


A l'heure où les entreprises, confrontées à de nombreux bouleversements, sont plus que jamais en recherche de performance, et à l'heure où les salariés, dénonçant les conditions de travail et les pratiques managériales, n'ont jamais été aussi demandeurs de bien-être au travail, réconcilier le bien-être des salariés et la performance de l'entreprise est un sujet d'actualité et un enjeu stratégique pour les entreprises. La revue de la littérature et les résultats d'une analyse qualitative exploratoire menée à l'aide d'entretiens semi-directifs auprès de 55 salariés du groupe RESSIF (Réseau des Services Sociaux Interentreprises de France) nous amènent à envisager le "bien-être au travail" et la "performance de l'entreprise" en termes de méta-perspective paradoxale et à proposer des voies de résolution de ce paradoxe organisationnel. Pour ce faire, nous avons mené deux études quantitatives. La première étude est basée sur 5300 observateurs issues de l'enquête "conditions de travail" du Ministère français du travail. La deuxième est basée sur les réponses de 270 entreprises à un questionnaire en ligne portant sur les pratiques de gestion des ressources humaines. Finalement, nos résultats empiriques concluent que les facteurs permettant de concilier le bien-être au travail et la performance de l'entreprise sont, parmi les conditions de travail, la lutte contre l'intensité et l'insoutenabilité du travail et, parmi les pratiques de ressources humaines, le développement de la participation des salariés aux décisions de l'entreprise, la formation, les promotions et perspectives de carrière et, dans une moindre mesure, l'évaluation de la performance. Pour conclure ce travail, sont présentées les contributions théoriques, méthodologiques et managériales, ainsi que les voies futures de recherche.

Thèse dirigée par Emmanuel ABORD DE CHATILLON , Professeur des Universités à Grenoble IAE,
préparée au sein du laboratoire CERAG et inscrite à l’Ecole Doctorale Sciences de Gestion.

Cette actualité est republiée à partir du site du CERAG. Lire l'actualité originale

Localisation

Salle Didier Retour, Grenoble IAE
 
Mis à jour le  19 novembre 2019