Test d'anglais

A l’exception des programmes de licences professionnelles et de formation continue, les candidats doivent obligatoirement produire, avec leur dossier de candidature, le résultat obtenu à l’un des tests d’anglais suivants : TOEIC, TOEFL, BULATS, IELTS, CLES, Cambridge Assessment English ou test Erasmus+ OLS.

Aucun autre test ne sera accepté.

Il est fortement recommandé aux étudiants visant une mobilité internationale dans une université étrangère de passer le TOEIC ou le TOEFL (le TOEFL est exigé pour certaines destinations). 

Pour une candidature en L3 Management, un niveau minimum B1 du CECRL est exigé. Pour les autres programmes, aucun niveau minimum n’est exigé. Le niveau d’anglais est un critère d’appréciation du dossier parmi d’autres et permet d’identifier les compétences des candidats par rapport au niveau exigé pour l’obtention du diplômé de master (B2 du CECRL). L’étudiant n’ayant pas le niveau requis lors de son admission sera accompagné lors de sa formation pour atteindre le niveau exigé. 

Pour être recevable, le test doit avoir été passé impérativement après le 1er janvier 2018. Le score obtenu au test de positionnement doit obligatoirement être déposé sur la plateforme de candidature avant la clôture des inscriptions. 

Les candidats issus d’un pays anglophone ou ayant réalisé leur cursus dans un programme anglophone à l’étranger (au cours des deux ou trois dernières années) sont dispensés du test. Ils doivent joindre à leur dossier de candidature une pièce justificative

Conditions d'accès

Accès direct

Pour une entrée en licence générale ou  professionnelle :
  • Titulaires d'un Bac+2, délivré à l'issue d'une formation générale, technologique ou professionnelle (L2, BTS et DUT tertiaires)
Pour une entrée en master 1 :
  • Diplôme français bac+3 visé par le Ministre chargé de l'enseignement supérieur
  • Licence ou diplôme bac+3 (180 crédits ECTS) délivré par une université européenne (hors diplômes d'université)
Pour une entrée en master 2 :
  • Diplôme français bac+4 visé par le Ministre chargé de l'Enseignement Supérieur
  • Diplôme bac+4 (240 crédits ECTS) délivré par une université européenne

Accès dérogatoire

  • Autre diplôme français (y compris les diplômes d'université) ou étranger de niveau bac +3 ou plus : sous réserve d'obtention de la validation des études.
  • Diplômes de niveau inférieur, justifiant d'une expérience professionnelle significative dans le domaine considéré : sous réserve d'obtention de la demande de validation des acquis professionnels et personnels (document à télécharger et à déposer avec l'ensemble des pièces du dossier sur le site de gestion des candidatures).
Vous voulez obtenir un master, vous n'avez pas les titres d'accès ou pré-requis nécessaires, vous pouvez faire votre master en 2 ans.

Processus d'admission

Le recrutement se déroule en deux étapes :

Admissibilité

Dossier de candidature : examen du respect des conditions d'accès à la formation.

Admission

L'admission est prononcée par un jury à l'issue d'un entretien avec des praticiens et des enseignants-chercheurs de la formation. L'entretien vise, en outre, à étudier la cohérence du projet professionnel avec la formation et à apprécier les aptitudes du candidats à suivre cette formation.

Validation d'études

Vous n'êtes pas titulaire du diplôme requis pour intégrer une de nos formations ou vous êtes titulaire d'un diplôme étranger, votre candidature est conditionnée par la validation de votre diplôme par une commission. Vous n'avez aucune démarche à effectuer.

Attention : les étudiants étrangers résidant dans un pays où il existe un Centre pour les Études en France (CEF) doivent effectuer leur demande de validation d'études (et plus généralement les démarches de candidature) via le site de Campusfrance. Cette candidature est obligatoire pour l'obtention d'un visa.

Validation d'acquis professionnels et personnels VAPP

Vous n'avez pas le niveau d'études requis, mais une expérience professionnelle significative, vous pouvez faire une validation des acquis professionnels et personnels VAPP. Pour cela il faut :

  • être agé de plus de 20 ans,
  • avoir au moins deux années d'expérience professionnelle significative (une expérience professionnelle de 3 à 5 ans minimum est fortement recommandée).